Il y a des moments dans une vie où la résilience reste le seul choix possible.

On ne nous enseigne pas à devenir résilient, il tient donc à nous de le devenir. Certaines circonstances, certains évènements peuvent vous contraindre à faire un choix au pied du mur : faire preuve de résilience, donc décider de prendre le revers de la médaille pour en faire une force, ou alors sombrer et se noyer dans la peur.

Cette dernière solution, nous serons toutes d’accord là-dessus, ne fera rien avancer du tout. Et nous le savons, que la peur, les angoisses, les scénarios catastrophes ne nous aident pas, bien au contraire. Mais alors pourquoi ne pouvons-nous pas nous empêcher de tendre vers elle plutôt que vers la résilience, la force, la confiance ?

Parce que nous sommes entraînées dans nos sociétés à devenir dépendantes des hormones du stress dès notre plus jeune âge. Compétition, violences en tout genre, médias qui se délectent des annonces catastrophes, problèmes géopolitiques mis en avant et passés en boucle, hiérarchie malsaine professionnelle, séries télévisées axées sur le dénigrement et l’autoflagellation….

Il y a de quoi se laisser emporter par les tourbillons du stress, n’est-ce pas ? Rappelez-vous : la résilience est le seul choix possible.

Lorsqu’un évènement difficile survient dans nos vies, maladie, perte d’un être cher, d’un travail, catastrophe naturelle, guerre, etc… Il ne reste parfois plus que la résilience comme choix unique. Ou alors la folie. Mais vous conviendrez que cette dernière n’est pas très tentante. Et puis, il y a assez de fous qui peuplent la planète comme ça, pas besoin de venir grossir les rangs, non ?

Alors la prochaine fois que vous aurez un coup dur, une situation inextricable, un défi impossible à relever, arrêtez-vous. Respirez profondément plusieurs fois.  Allez méditer. Écoutez cette intelligence supérieure qui est tapie tout au fond de vous et qui ne demande qu’à s’exprimer et à prendre soin de vous. Laissez-lui une chance de vous aimer et de vous guider.

Ouvrez-lui votre cœur, confiez-lui vos peurs, et laissez la Conscience universelle vous chuchoter ses conseils avisés. Parce que si on prend la peine de s’arrêter un instant et d’écouter à l’intérieur de nous, on peut découvrir une puissance inimaginable qui n’attend que de s’exprimer.

En choisissant la résilience, c’est elle que vous choisirez. Et cette voie (voix ?), c’est vous. Votre véritable MOI.

Bienvenue à vous.